• Sur fond gris,
    Quelques traits bleus,
    Un peu de vert,
    Les algues,
    sur du brun,
    le sable chagrin
    et la mer écume sur un rocher
    Plus loin, une coque,
    petite, détruite ...
    La tempête est passée.


    P. Christophe
    le 21/05/09


    votre commentaire
  • AUX ASSURANCES TU PENSERAS

     

                Le décret 2002-538  du 12 avril 2002, qui précise l’article L 227-5 du code de l’action sociale et des familles, oblige les organisateurs d’accueil de mineurs à contracter un certain nombre d’assurances de responsabilité civile.

    Le tableau suivant propose quelques points d’attention afin de s’assurer que sont respectées les dites obligations d’assurance.

     

    Qui ou Quoi ?

    Ce qui est obligatoire

    Ce qui peut être fait

    Participants

     

    Responsabilité civile.

    Individuels accidents et « activités particulières » 

    Recherche et secours mer et montagne. Sécurité sociale individuelle.

    Individuelle

    Matériel.

    Bagages et effets personnels (incendie, dégâts des eaux, vols)

    Bénévoles assurant un service

    Responsabilité civile.

    Individuels accidents.

    Individuelle

    Matériel.

    Bagages et effets personnels (incendie, dégâts des eaux, vols)

    Protection juridique.

    Personnel

     

     

    Individuelle. 

    Individuels accidents. 

    Individuelle « activités particulières ».

    Recherche et secours mer et montagne. Sécurité sociale individuelle.

    Individuelle maladie (complémentaire)

    Matériel.

    Bagages et effets personnels (incendie, dégâts des eaux, vols) 

    Organisateur

     

    Responsabilité civile.

    Protection juridique.

    Matériel.

    Bagages et effets personnels (incendie, dégâts des eaux, vols).

    Intervenants extérieurs

    Responsabilité civile.

    Matériel.

    Meubles

    Incendie, dégâts des eaux.

    Vol, tempêtes, (tentes)

    Immeubles

     

    Incendie, dégâts des eaux.

    Recours des tiers.

    Assurance construction, si l’on est le propriétaire.

    Risques locatifs.

     

    Véhicules

    Responsabilité civile. 

    Individuels conducteurs.

    Individuel tiers transporté.

    Dommages au véhicule.

    Protection juridique.

     

    Chaque assurance fait l’objet d’un certificat qui doit comporter :

    La référence aux dispositions légales et réglementaires ; La raison sociale de la ou des entreprises d’assurances concernées ; Le numéro de contrat d’assurance souscrit ; La période de validité de contrat ; Le nom et l’adresse du souscripteur ; L’étendue et le montant des garanties ;La nature des activités concernées.

    Qui peut demander le certificat d’assurance ?

    tout bénéficiaire et les services administratifs ou judiciaires compétents. 


    P. Christophe BOUDEREAUX


    votre commentaire
  •  


    DOCUMENTATION  SANITAIRE

     

     

    1/ Fiche de poste de l’Assistant Sanitaire (obligatoirement titulaire d’une AFPS récente, au minimum)

     

    Au plus vite :

    Récupérer et classer les fiches sanitaires de liaison et les éventuelles cartes de CMU.

    Faire des photocopies.

    Récupérer tous les médicaments et y préciser le nom de chaque jeune.

     

    Les premiers jours :

    Rencontrer les jeunes afin de compléter les fiches sanitaires de liaison, de vérifier hygiène et problèmes de santé (attention aux poux)

     

    Au jour le jour :

    Administrer les traitements prescrits et remplir le registre d’infirmerie.

    Si un enfant va en consultation chez un médecin (n’oubliez pas la fiche sanitaire de liaison et l’éventuelle carte CMU), en informer le directeur du centre et les parents (obligation légale)

    Pour toute intervention de médecin, le directeur de centre doit informer l’association organisatrice du centre.

    Réactualiser vos fiches récapitulatives de soins médicaux.

    Classer les feuilles de sécurité sociale avec ordonnances, vignettes collées, et autres documents pour remboursement ultérieur (remettre les originaux à l’organisateur, pour traitement administratif).

    Pour la comptabilité, faire une photocopie de la feuille maladie.

     

    A la fin :

    Faire un lot nominatif des médicaments avec copie de l’ordonnance et de la fiche de distribution. Le remettre en mains propres à l’adulte référent du jeune.

    Pour le remboursement des frais avancés, les originaux des éléments du dossier sont à remettre à l’association organisatrice du séjour.

    Les doubles sont à remettre en main propres à l’adulte référent du jeune : parents, éducateur, famille d’accueil, directeur du centre suivant,…

     

    2/ La pharmacie en centre :

     

    Matériel de base :

    Bandes de gaze de différentes largeurs

    Bandes velpeau de différentes largeurs

    Bols, tasses, verres ou quarts

    Casserole et couvercle

    Coton hydrophile

    Compresses stériles 20 x 20 et 40 x 40

    Compresses non stériles au mètre

    Cuillères (à soupe et à café)

    Cuvette

    Paires de ciseaux pointus et ronds

    Papier essuie-main

    Pince à échardes

    Savon de Marseille

    Serviettes périodiques

    Sparadraps analergiques

    Sparadraps tricostérils

    Thermomètres

     

     

     

     

     

    3/ Les soins en centre, les maladies et précautions :

    Les médicaments de la pharmacie sont à acheter sur avis d’un médecin et / ou pharmacien.

    Les médicaments notés ici, ne le sont qu’à titre indicatif. Pensez aux génériques.

     

    Dans tous les cas, il faut connaître la fiche sanitaire de liaison du malade ou blessé avant d’intervenir.

    Les allergies du « patient », les contre-indications et doses prescrites doivent être vérifiées avant d’administrer un médicament.

     

    Stérilisation obligatoire des instruments (alcool à 90°) après utilisation

     

    Aphtes et maladies de bouche

    Nettoyer à l’extryl.

     

    Pour les gerçures : bâtonnets de dermophil indien ou autre.

    Prévention :

    Hygiène des dents et de la bouche.

    Ne pas laisser les plus jeunes porter

    n’importe quoi à la bouche

    Blessures avec saignement

    Nettoyer au mercryl (pas de produit laissant une couleur sur la plaie) avec des compresses stériles.

    Faire un pansement compressif : mettre du coton et couvrir d’une compresse.

    Vérifier la vaccination anti-tétanique.

    Prévention :

     

    Penser à la sécurité avant toute activité,…

    pas après !!!

    Brûlures

    Refroidir immédiatement par de l’eau froide (15 minutes),

    Nettoyer au mercryl (pas de produit laissant une couleur sur la plaie),

    couvrir de tulle gras.

    Prévention :

     

    Penser à la sécurité avant toute activité,…

    pas après !!!

    Coup de soleil, insolation

    Couvrir de biafine ou d’une crème apaisante (parfénac),

    ne pas percer les cloques, les couvrir d’un pansement,

    Pour une insolation, rafraîchir la victime en la mettant dans un endroit frais et en diminuant son habillement,

    lui faire boire une eau riche en sels minéraux, appliquer des linges humides sur la nuque et le front.

    Consulter si les symptômes durent plus d’une journée.

    Prévention :

    Ne pas s’exposer quand le soleil est à son zénith, surtout les sujets à peau claire.

    Couvrir la tête, porter un vêtement léger

    à manches longues.

    Choisir une crème solaire à fort indice de protection pour les premières expositions.

    Contusions légères, coups, hématomes, entorses

    Refroidir la plaie par de la glace,

    Appliquer une pommade, de l’algipan.

    Bander les entorses et consulter

    Prévention :

    Penser à la sécurité avant toute activité,…

    pas après !!!

    Douleurs abdominales

    Si suspicion d’appendicite : consulter

    Si fièvre : consulter

    S’il y a eu un coup au ventre : consulter immédiatement

    Si aucun des 3 cas précédents : spasfon

     

    Si diarrhée : smecta et spasfon.

    Autres produits possibles : lactéol, diarsed

    Si vomissements : primpéran, motilium ou volgalène.

    Si associé à des maux de gorge : consulter

    Si constipation : fruits frais ou pruneaux, légumes verts.

    Prévention :

    Ne pas rompre la chaîne du froid pour les aliments, bien nettoyer fruits et légumes.

    Ne pas resservir les restes.

    Bien se laver les mains avant le repas et après les activités, avant et pendant la cuisine.

    Eviter de manger et boire glacé.

     

    Dans tous les cas, penser à l’hygiène des mains, des lavabos, éviers et w.c.

    Egratignures

    Se laver les mains,

    Nettoyer la plaie de l’intérieur vers l’extérieur avec une compresse et un antiseptique (mercryl et surtout pas de produit laissant une trace colorée),

    protéger avec un pansement adhésif et vérifier si la vaccination anti-tétanique est à jour.

    Consulter si infection ou fièvre,…

    Prévention :

     

    Penser à la sécurité avant toute activité,…

    pas après !!!

     

    Furoncles, abcès, irritations et ampoules,…

    Se laver les mains avant et après toute intervention.

     

    Furoncle : hexomédine

    Abcès : osmogel

    Impétigo : eau de Dalibour

    Irritations et ampoules non crevées : talc

    Suppuration : mercryl

    Prévention :

     

    Penser à la sécurité avant toute activité,…

    pas après !!!

    Veiller à l’hygiène,

    veiller à ce que les marches soient faites avec des chaussures déjà « rodées ».

    Maux de gorges, grippes, maux de tête

    Douleur et fièvres : doliprane, plutôt qu’aspirine.

    Toux : sirop type néocodion

    Gorge : collutoire ou solutricine.

    Consulter

    Prévention :

     

    L’hygiène des mains et des couverts, verres,… permet de limiter la propagation des virus

    Morsures et piqûres

    Morsures d’aoûtat et araignée : appliquer une lotion antiprurigineuse

    Morsure de tique : tuer ou endormir la tique avec de l’alcool et la retirer avec une pince à épiler. Appliquer du mercryl et surveiller  la température.

    Morsure de vipère : utiliser l’aspi-venin, laver puis désinfecter la plaie, poser un pansement compressif, porter rapidement la victime chez un médecin.

    Attention à l’utilisation du sérum anti-venin : il doit être récent et doit avoir toujours été gardé au frais ; préférer une consultation si le temps le permet.

    Piqûres d’abeille, guêpe, frelon : Enlever le dard à la pince à épiler,

    Aspirer le venin avec l’aspi-venin, désinfecter, appliquer une pommade antiprurigineuse. Consulter en urgence si risque d’allergie ou si plaie au cou ou dans la bouche.

    Piqûre d’oursin : retirer les épines et désinfecter avec antiseptique, sans frotter.

    Piqûre de méduse : rincer immédiatement avec de l’eau de mer, frotter doucement avec du sable, laver et désinfecter.

    Piqûre de vive : retirer les éventuelles épines puis mettre le pied dans de l’eau bien chaude pendant 20 minutes (pour dénaturer le venin).

    Prévention :

     

    Pour les insectes, marcher avec des pieds et des jambes biens protégés. En forêt, protéger tout le corps et porter une casquette.

    Eviter les gestes brusques et les parfums

    ou produits pour fixer les cheveux.

    Après promenade, se laver et observer s’il y a des parasites.

     

    Pour les reptiles, porter des chaussures hautes et faire du bruit avec son bâton.

     

    En mer, surveiller les bancs de méduses.

    Si en vous renseignant, vous apprenez

    qu’il y a vives ou oursins :

    marchez dans l’eau avec des sandales en plastique.

    Yeux, oreilles, saignement de nez,

    Pour les yeux : observer s’il y a un éclat de bois, de métal, poussière ou un cil. Laver à grande eau et ajouter un collyre. Consulter.

    Pour les oreilles : doliprane et consulter.

    Saignement de nez : avancer la tête en avant, presser le nez puis infiltrer du coton hémostatique dans la narine.

    Prévention :

    Penser à la sécurité avant toute activité,…

    pas après !!!

    Porter une casquette par grosses chaleurs

    peut éviter des saignements de nez.

     

     

     

    Ci joint un modèle de formulaire de cahier d’infirmerie.


    Journée du :                                                               Numéro de page :

     

     

    Heure

     

    Prénom - Nom

    Nature du problème

    (Maladie ou blessure)

     

    Soins ou

    Consultation

    Remarques ou

    Avis médical

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ne pas oublier de joindre la photocopie des ordonnances du jour au dos.

    Signature de l’assistant sanitaire :                                             Signature du directeur :

     

     NB :

    ATTENTION 

    Les médicaments sont des principes actifs, ils peuvent interagir nocivement entre eux.

    Prendre l’initiative, hors compétence médicale, de donner un médicament à un jeune comporte TOUJOURS un risque.

    Il est important de connaître les allergies possibles et autres effets secondaires.

     


    votre commentaire
  •  

           Sommaire :

           Vous avez dit Accueil Collectif de Mineurs                                         

         Profil du directeur                                                                                            AGENDA D’ORGANISATION D’UN A.C.M.                                            
    I   - Au commencement était le projet                                  
    II  - 6 mois avant le séjour                         
    III - 3 mois avant le séjour                                                
    IV - Durant le mois qui précède le séjour                              
    V  - Au cours des 3 premiers jours du séjour                       
    VI - Pendant le séjour               
    VII- Au retour du séjour               
    Annexes                       
                                                                  

                                                                                                                                              Bibliographie : 

    Charte pour l’ organisation des CVL - FSCF.

    Lettres Infos CVL-FSCF.

    Mémento du directeur d’un séjour ESCAL.

    Le journal de l’Organisateur - Le carnet du directeur - Hors série ANIM’Magazine avril 2004 (UFCV).

    Spécial directeur CVL - Loisirs Education n°403-404 (JPA).

    Articles dans  “Les Jeunes” revue officielle de la FSCF :


    ò            Animation : des dispositifs d’Etat - n° 2478/ février 2002 - p 8.

    ò            CVL : la loi le contrôle, les assurances - n° 2479 / avril 2002 - p 30-31.

    ò            Le projet éducatif : obligatoire et permanent - n° 2481 / août 2002 - p 24

    ò            Projets éducatifs et pédagogiques : la loi - n° 2482 / octobre 2002 - p 30

    ò            1er mai 2003 : soyez prêts ! - n° 2483 / décembre 2002 -p 30

    ò            Mai 2003 : l’échéance - n° 2484 / février 2003 - p 16-17

     

     

    @ Connaître

     - des Formulaires disponibles sur Internet :

    ò       Déclaration de Centre de Loisirs (C)  :         www.education.gouv.fr/jeunesse/cvl/defaut.htm

    ò       Déclaration de Centre de Vacances (A) :     www.education.gouv.fr/jeunesse/cvl/defaut.htm

    ò       Fiche de liaison sanitaire :                             www.education.gouv.fr/jeunesse/cvl/defaut.htm

    ò       Formulaire 3 de casier judiciaire :                 www.cin.justice.gouv.fr

    ò       Tous les formulaires administratifs :             www.service-public.fr 


     

     

     

    Vous avez dit Accueil Collectif de Mineurs

     

    Qu’est-ce qu’un A.C.M. ?

    Les Accueils Collectifs de Mineurs désignent des accueils de mineurs avec ou sans hébergement à destination de plusieurs personnes afin de pratiquer des activités de loisirs et de détente hors du domicile familial et du temps scolaire.

    Le décret du 26/07/2006 présente sept types d’accueil classés en trois catégories : Avec Hébergement – Sans Hébergement et de Scoutisme. 

    A l’exception des séjours de vacances en famille, ils s’agit de regroupements de plus de 6 mineurs pour une durée de 14 jours au moins pour les accueils sans hébergements ou dès la première nuit. La particularité d’un ACM est d’être organisé autour d’un projet éducatif et d’un projet pédagogique propre à chaque organisateur (associations, communes, comités d'entreprises, etc…).

    Ces accueils sont réglementés et contrôlés par l’Etat et encadrés par un personnel qualifié (plus de 600 000 animateurs et directeurs à l’exception des séjours de vacances en famille) et à l’écoute.

     

    Des formules variées :

    Adaptées aux mineurs selon les âges : les maternels moins 6 ans (qui relèvent de la PMI – Protection Maternelle et Infantile), les enfants 6 - 10 ans, les préadolescents12 - 13 ans, les adolescents 14 - 17ans.

    Tout au long de l’année pendant les petites ou les grandes vacances, de plus ou moins longue durée sans hébergement AL (Accueils de Loisirs [ex- CL Centre de Loisirs]) ou AJ (Accueils de Jeunes pour les 14 ans et plus) ou avec hébergement SV (Séjours de Vacances [ex- CV Centre de Vacances ]), SC (Séjours Courts), SSp (Séjours Spécifiques) en bord de mer, à la montagne ou à la campagne ; des séjours fixes ou itinérants, en France ou à l’étranger.

    Nous ne traiterons pas précisément dans le présent document des SF (Séjours de vacances dans une Famille) bien que nous les évoquerons bien entendu.

    ò cf. les articles L227-1 à L227-12 du Code de l’action sociale et des familles (mineurs accueillis hors du domicile parental).

     

     

    Les Organisateurs d’ACM (ex CVL) :      

    Sont principalement des associations régies par la loi de 1901. Les mairies et les Comités d’Entreprises organisent environ 20% des ACM à l’exception des séjours de vacances en famille.

    Plus rarement, mais c’est possible, des particuliers ou des sociétés commerciales organisent des ACM souvent des AL (Accueils de Loisirs). 

    Pour être légalement autorisé, un ACM doit être conforme à la législation et déclaré auprès des services de la Direction Départementale Jeunesse & Sports du lieu de résidence du déclarant. 

     

     


    Profil du Directeur d’Accueil Collectif de Mineurs


    r Animateur et Homme de Relation

     

    Le directeur d’ACM a été est reste Animateur. Il est un homme de relations avec les stagiaires et leurs parents, les animateurs, le personnel (de cuisine et de service) et tous les contacts extérieurs.


      

    r Garant de l’identité de l’association (et donc du PE et du PP)

    Le directeur reçoit sa mission de la part de l’association. Celle ci l’oblige à :

    Ø                  Garantir le sérieux et la qualité du séjour sur tous les plans.

    Ø                  Assurer la sécurité physique et morale des stagiaires qui lui sont confiés.

    Ø                  Respecter l’identité de l’association qui inspire son Projet Educatif en réalisant le Projet Pédagogique du séjour qu’il dirige.
    ò Voir Annexe “ A chacun son projet ”
    ò Lire absolument la charte des CVL-FSCF.  

      

    r Organisateur

    Le directeur, en liens étroits avec l’association qui le missionne, est l’organisateur de son séjour. A ce titre, il doit veiller à ce que les contacts utiles soient pris :

    Ø                  Les pouvoirs publics et administrations (JS, PIM, mairie ...)  

    Ø                  Les prestataires de services ou les partenaires (centrale d’alimentation, lieu d’hébergement, offices de tourisme, ESF, etc. ...)

    Ø                  Il gère et coordonne le personnel mis à disposition du séjour. De ce fait, il distribue les rôles (intendance, matériel, assistance sanitaire, pastorale, etc. ...)

     

    r Gestionnaire  

    Le directeur d’ACM assure, dans le respect des consignes de l’association, la gestion économique et matérielle du séjour :

    Ø                  Comptabilité du séjour (recettes - dépenses et ventilation). 

    Ø                  Economat et intendance.

    Ø                  Matériel technique et pédagogique.

    Ø                  Selon l’importance de l’association, il peut se voir chargé de veiller à percevoir des recettes (règlements des séjours ou des journées, bons de vacances. cautions, frais médicaux ou pharmaceutiques, etc. ...).

    Il peut déléguer une ou plusieurs de ces responsabilités à des membres de son équipe. Il veillera à être tenu informé par ceux qu’il aura désigné.


    r Formateur   

    Le directeur est formateur, non seulement des animateurs stagiaires BAFA ou BAFD qu’il devra évaluer mais aussi de tous les membres de son équipe.



     

    AGENDA D’ORGANISATION D’UN A.C.M.

     

    I - “Au commencement était le Projet” 

    Projet Educatif, Projet Pédagogique :  mode de conception

     

    En vue d’une proposition éducative digne de ce nom, les responsables techniques du secteur CVL de la FSCF considèrent indispensable la rédaction des Projet Educatif et Pédagogique.

     

    Tout d’abord, comment procédons-nous ? Chaque ACM (ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS) vise un Projet (lui-même composé de plusieurs objectifs) 

     

                LE PROJET peut se définir comme :          “ce que l’on a l’intention de faire”.

    La clarification de l’intentionnalité passe par trois phases incontournables que nous résumons en trois questions :

     

    !                                      Quoi ? Quelle est l’Action et le but de ce que l’on projette de mettre en place ? Dans un contexte relativement précis (un espace géographique, humain et temporel), des individus devront réaliser : ..... 

    !                                      Pourquoi ? Il s’agit de clarifier les raisons qui motivent le projet. Les raisons peuvent être multiples. Par opportunité (circonstanciée, matérielle ou relationnelle), souvent, par tradition héritée, par émulation d’un groupe, etc... . Assez communément, les véritables raisons seront dites, souhaitées et préférées “gratuites(au sens généreux et “sans arrière pensée”). Aussi sincère que soit le groupe qui s’en explique, les choses ne sont pas si simples. Les projets associatifs, surtout s’ils sont d’une relative importance, sont rarement “neutres” (pour ne pas dire : “jamais”). Tout groupe génère en son sein des valeurs, une éthique, même si  elles ne sont pas conscientes ou officielles. Cette interrogation s’avérera très utile pour rédiger l’argumentaire nécessaire : à la rencontre des autorités publiques ou des partenaires, à la demande de subventions et à la conception des supports de communication.

    !              Comment ? C’est ici la phase concrète de la rédaction du Projet. Il s’agira de lister les moyens matériels, financiers et humains.

     

    Dans un débat méthodologique les puristes prétendront, très justement, que la question du “Pourquoi ?” précède celle du “Quoi ?”. Cependant, pratiquement, si les valeurs et motivations induisent le Projet, elles le font,  très souvent, de façon informelle. Pratiquement, il est opportun de voir la question du “Pourquoi ?” après avoir décrit le projet global. Ainsi la question permettra, par déduction, une vérification des motivations qui fondent, parfois à l’insu de ses auteurs, le Projet.

     

    Un Projet réalisé doit toujours être évalué. Or : “Plus on est précis mieux on évalue” C’est la raison pour laquelle, lors de la rédaction d’un Projet, on veillera à décliner, subdiviser et décrire chaque point envisagé le plus clairement possible.

     

     

     

     


    ò Voir Annexe « A chacun son projet »

    ò Lire absolument : « Les Jeunes » revue officielle de la FSCF n°2481/août 2002 p24 Article : « Le projet éducatif : obligatoire et permanent »

               

    Ø      Cf. décret n°2002-885 relatif au projet éducatif …

    Ø      Cf. arrêté du 10 décembre 2002 en application de l’article 4 du décret 2002-885 du mai 2002 …

     

     

     

     

     

     

     


    II – 6 mois avant le séjour

    Administratif

    (Association + DDJS +  ...)

    Educatif / Pédagogique

    n       Vérifier le contrat d’assurance (cf. décret n° 2002-538)  

    n       Définir les modalités d’inscriptions (lieux, conditions, obtention de la fiche sanitaire de liaison et du n° CAF des familles) 

    n       Les demandes de subventions sont déjà tardives mais il n’est jamais trop tard pour faire connaissance avec les partenaires administratifs.

    n       1er Contact avec la mairie

    n       1er Contact DDJS

     

    n       Réviser le projet éducatif de l’organisateur.

    n       Rédaction du projet pédagogique en cohérence avec le  PE.

    n       Réserver les activités (cf. budget et réglementation)

    Relations

    (Stagiaires et familles)

    Structure

    (conditions matérielles)

    n       Conception et diffusion des supports d’information.

    n       Décider du lieu d’implantation (contrat de location, connaissance de la structure (fixe, camping, itinérant)

    Attention :

    ð      Consulter le registre de sécurité, le rapport de la commission de sécurité, le contrat d’extincteur. (Veiller à ce que tout soit en règle, s’il le faut faire les démarches nécessaires)

    ð      Voir le contrat de maintenance.

    ð      Connaître les artisans

    ð      Consulter le récépissé de déclaration auprès des services vétérinaires pour la restauration ou le certificat de potabilité de l’eau pour le camping.

    ð      Penser à l’évacuation des ordures (cf. mairie)

    n       Prévoir les déplacements (car, SNCF, avions ...)

     

    Ressources Humaines

    Gestion / Economat/ Intendance

    n       Recrutement d’un directeur.

    n       Définition des profils de postes (animation et service) conception des contrats types et de la politique salariale.

    n       Communiquer le recrutement (annonces)   

    n       Prévoir les divers documents nécessaire pour la gestion administrative des embauches (casiers judiciaires, RIB,  diplômes ...)  3 Préparer les entretiens d’embauche.

     

    n       Faire-faire les devis des diverses prestations envisagées.

    n       Construction du budget prévisionnel.

     

     

     

     

     

     

    Ø                  Cf. décret n°2002-885 du 12 avril 2002 relatif à l’obligation d’assurance, de responsabilité civile …

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    MEMENTO DU DIRECTEUR EN ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS         - p 6 -

     

     

     

     

     

     

     

     


    III – 3 mois avant le séjour

    Administratif

    (Association + DDJS + ...)

    Educatif / Pédagogique

    n  Déclaration d’ouverture d’un accueil (2 mois avant au plus tard) et déclaration à la PMI (pour les moins de 6 ans)

    n       Rencontre des divers partenaires.

    n       Rédaction du projet pédagogique.

    n       Rédaction du projet d’animation.

    n       Contacts complémentaires avec les prestataires d’activités.

    n       Définir le matériel nécessaire.

    n       Programmer les réunions d’équipe d’animation.

     

    Relations

    (Stagiaires et familles)

    Structure

    (conditions matérielles)

    n      Confirmation définitive d’inscription aux inscrits (envoi du projet éducatif –obligation !)

    n       Prévoir, si possible, une rencontre avec les familles et les jeunes.

     

    n       Compléter la connaissance du lieu d’accueil (rencontre du propriétaire, visite ...)

    n       Réservations des titres de transports.

    Ressources Humaines

    Gestion / Economat/ Intendance

    n       Recrutement du personnel d’animation. 

    n      Recrutement du personnel de service.

    n       Définir les modes de paiement (ouverture d’un compte bancaire ou postal, demande de carte bancaire, ...) 

    n       Commandes diverses.

    n      Voir si la CAF accepte l’attribution d’un acompte.

     

     

     

     

     

     


     

     

     


    IV – Durant le mois qui précède le séjour

    Administratif

    (Association + DDJS + ...)

    Educatif / Pédagogique

     

    n       Bouclage des dossiers administratifs nécessaires à la déclaration du centre.

    n       Demander les instructions départementales DDJS

    n      Transmettre le document “Fiche complémentaire” (8j avant minimum), il indique l’identité du personnel d’encadrement.

    n       Déclinaison du Projet Pédagogique en Projet d’Animation.

    n      Au moins deux réunions d’animateurs (présentation des premiers Projet d’Animation )

    n      S’assurer de la réelle possibilité de bénéficier d’activités très réglementées (baignades en plage ou piscine en particulier)

     

    Relations

    (Stagiaires et familles)

    Structure

    (conditions matérielles)

    n       Autres envois d’informations aux inscrits :

    ð      Envoi du projet pédagogique - obligation !

    ð      Horaires de départ

    ð      Trousseau nécessaire

    ð     Etc. ...

     

    n       Finir de préparer  les modalités de transport (les étapes ou les lieux de ramassage) 

    n       Prévoir l’occupation des locaux (répartition des couchages, espace d’animation, ...  ) et des extérieur (sécurité).

    Ressources Humaines

    Gestion / Economat/ Intendance

    n     Déclaration préalable des embauches.

    n       Signature des contrats

    n     Derniers ajustements du budget.

    n       Déterminer les besoins en trésorerie.

    n       Contacter les fournisseurs et faire les premières commandes.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


     

    MEMENTO DU DIRECTEUR EN ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS         - p 8 -

     

     

     

     


    V – Au cours des trois premiers jours du séjour

    Administratif

    (Association + DDJS + ...)

    Educatif / Pédagogique

    n       Transmettre, s’il y a besoin, les informations complémentaires qui modifient la « Fiche complémentaire »  (3j maxi).  

    n       Contacter les autorités locales (mairie, gendarmerie, DDJS, ...).

    n       Affichage et large diffusion des N° d’urgence et importants. 

    n       Assistance sanitaire :

    n       Mise en place du registre des soins.

    n       Lecture et analyse des fiches sanitaires (dans le respect du secret médical).

    n       Trousses de secours prêtes en nombre suffisant.

    n       Solliciter et faciliter la visite d’un personnel de la DDJS. (informer des absences (camps, pique-nique) et congés du directeur, ...).

     

    n       Mise en place de la gestion du matériel d’animation.

    n       Veiller à la cohésion de l’équipe et à la cohérence des informations transmises aux stagiaires.

    Relations

    (Stagiaires et familles)

    Structure

    (conditions matérielles)

    n       Tenue du cahier de présence des jeunes et contrôle des déplacements.

    n       Gestion des visites des parents

    n       Affichage des consignes de sécurité et plan d’évacuation.

    n       Formation des adultes et grands ados aux consignes d’évacuation et à l’usage des extincteurs.

     

    Ressources Humaines

    Gestion / Economat/ Intendance

    n       Tenue du registre du personnel et classement de leur dossier du personnel (diplômes, vaccinations, extrait de casier judiciaire, ...).

    n       Déclaration URSSAF des 1ers emplois de jeunes n’ayant pas de n° de sécurité sociale complet.

    n       Contrat de suivi de formation pour les stagiaires BAFA ou BAFD.

     

    n       Relever les compteurs.

    n       Concrétiser les relations avec les fournisseurs.

    n       Gérer les stocks. 

    n       Tenue du cahier de menus décomptés.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    MEMENTO DU DIRECTEUR EN ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS         - p 9 -

     

     

     


    VI – Pendant le séjour

    Administratif

    (Association + DDJS + ...)

    Educatif / Pédagogique

    n       Informer la DDJS et l’organisateur des accidents graves.

     

    n       Veiller au respect du Projet Pédagogique et du Projet d’Animation.

    Relations

    (Stagiaires et familles)

    Structure

    (conditions matérielles)

    n       Gérer les présences et absences (veiller à connaître la cause des absences)

    n       Suivi des correspondances.

    n       Communiquer article de presse.

    n       Gestion du site internet ou du blog s’il y en a un, voir si un journal de bord peut être fait,  ...

     

    n       Tenir une liste de remarques, observations ou suggestions et informer le propriétaire des incidents ou dégradations.

    Ressources Humaines

    Gestion / Economat/ Intendance

    n       Gérer les congés et veiller au bon usage du sommeil du personnel (attention aux réunions interminables !)

    n       Entretien individuel avec les stagiaires BAFA ou BAFD en cours de séjour.

     

    n       Afficher les menus.

    n       Suivi fréquent et rigoureux de la comptabilité. 

    n       Suivi des fournisseurs.

    n       Suivi des stocks et denrées.

     

     

     

     

     

     

     

     


     




    VII - Au retour du séjour

    Administratif

    (Association + DDJS + ...)

    Educatif / Pédagogique

    n       Bilan du directeur avec l’organisateur (penser à d’autres projets)

    n       Rendre les fiches sanitaires et autres documents confidentiels.

    n       Faire un bilan d’équipe sur place (il est bon qu’un autre bilan plus complet soit fait à têtes reposées)

    n       Récupérer et ranger au mieux le matériel réutilisable.

     

    Relations

    (Stagiaires et familles)

    Structure

    (conditions matérielles)

    n       Faire un bilan sur place (questionnaire formel au moins).

    n       Enquête qualité famille.

    n       Prévoir une rencontre retrouvailles / bilan (en informer la presse)

     

    n       Inventaire rangement.

    n       Etat des lieux (Informer le propriétaire des incidents ou dégradations)

    Ressources Humaines

    Gestion / Economat/ Intendance

    n       Remplir après bilan les certificats de tage pratique BAFA/BAFD. 

    n       Pour le bilan, ne pas oublier le personnel technique.

    n       Inventaire du stock.

    n       Relever les compteurs.

    n       Payer les factures.

    n       Payer les salaires et indemnités.

    n       Lister les sommes restant dues par les familles (attention aux frais médicaux !).

    n       Transcription des bordereaux CAF, DASS, ...

     

     

     


     

     


    ANNEXES

     

     

    Administratif (Association + DDJS + ...)

     

    Educatif / Pédagogique

    §         Les Accueils Collectifs de Mineurs (définitions, déclaration)

    §         La hiérarchie des sources du droit

    §         Récapitulatif des textes de la loi (réglementations et recommandations) – 3 pages

    §         Registres, documents et affichages obligatoires.  

    §         Aux assurances tu penseras.  

    §         Documentation Sanitaire – 4 pages

    §         Le déplacement de groupes de jeunes en car

    §         Le déplacement de groupes de jeunes en train.  

    §         Le déplacement d’un groupe à pied (à venir).

     

    §         A chacun son projet

    §         Contenu du Projet Pédagogique

    §         Fiche de rédaction d’un projet

    §         La vie quotidienne en ACM – 4 pages

    §         Grille hebdomadaire de fonctionnement

    §         Besoin, désir, Projet, éduquer.

    §         Connaissance des mineurs

    §         Le sommeil « 1/3 de notre vie »

    §         Fiche Projet d’Activité  

    §         Fiche Projet Activité manuelle

    §         Fiche de jeu

    §         Dynamique de groupe.

    §         L’énurésie en ACM  

    §         Télévision en ACM

    §         L’autorité en ACM

    §         Sanction, punition en ACM

    §          

     

    Relations (Stagiaires et familles)

     

    Structure (conditions matérielles)

    §         Communiquer avec les parents

    §         Les phases de la vie d’équipe

     

    §         A l’agrément des locaux tu veilleras

    §         L’état des lieux 

    §         La sécurité des locaux

     

    Ressources Humaines

     

    Gestion / Economat / Intendance

    §         Composer une équipe d’animation

    §         Quels diplômes pour exercer en CVL ?

    §         Travailler en Equipe

    §         Organiser le travail du personnel technique

    §         L’évaluation des animateurs stagiaires

    §         Les différents contrats en ACM.  

    §         Pièce comptable

    §         Relevé des compteurs (cf. Etat des lieux)

    §         Sommes restants à recevoir en fin de séjours

    §         Sommes restants à payer en fin de séjour

    §         HACCP – 4 pages

    §          L’équilibre Alimentaire - 6 pages (à venir)

    §         Températures de conservation

    §         Livre opérations de Caisse.

    §         Livre opérations de Banque.

     

    DIVERS

     

    §         CVL & Religions (+ interdits alimentaires et ce qu’en dit la loi)

    §         Brève histoire de l’origine des loisirs et du sport dans les patronages.

    §         Charte CVL de la FSCF

     

    §         Déclaration des droits de l’enfant.  

    §         L’animation Pourquoi ? – 3 pages.  

    §         Propos sur le jeu.  

    §         La pudeur

    §         Les interdits sont de dynamisants garde-fous.

     



    3 commentaires
  •  

    Maternels

    2 à 6 ans

    Enfants

    7 à 11 ans

    Préadolescents

    12 à 14 ans

    Adolescents

    15 à 18 ans

    Développement

    Physique

    Découverte du corps

    Croissance ralentit

    Croissance régulière

    Poussé de croissance

    Début de la puberté

    Fin de la puberté

    Prend goût à gérer son corps.

    Motricité

    Peu synchronisé

    Mal habile

    Habile – vif.

    Synchronisé tête – corps

    Maladresse non maî-trise des membres

    Capacité et goût de la performance.

    Développement de l’intelligence

    Grande mémorisation inconsciente et sys-tématique.

    Quasi absence d’ana-lyse . 

    Pause des questions pour comprendre  « le pourquoi ? et le com-ment ?»

    Goût de l’analyse.

    Grande capacité et goût de le montrer.

    Pleine capacité d’ap-prentissage et de rai-sonnement mais dif-ficile de l’assumer de-vant tous.

    Sommeil

     Résistance

    Besoin de beaucoup dormir

    Sieste souhaitable

    Récupère très vite en journée

    (sommeil 10-11h)

    Récupère vite

    Temps calme après le repas recommandé.

     

     

    (sommeil 9-10h)

    Besoin de sommeil

    Meilleure endurance

     

     

     

    (sommeil 8-9h)

    Corps d’adulte bonne résistance. 

    Eviter le surmenage physique et intellec-tuel.. « Couche tard »

    (sommeil irrégulier entre 7 et 12h)

     

    Relations avec l’adulte

    Affectivité liée aux parents

    Besoin de l’adulte,

    Affectivité moins sen-sible

    Début de l’opposition

    Anxiété – Impatience

    Besoin de se faire reconnaître

     

    Evolution dans un groupe

    Joue seul même dans un groupe

    (chacun sa pelle)

    Joue avec d’autres mais a un copain préféré

    Début de la bande

    La bande,

    les copains d’abord

    (Portable, SMS, Mail…)

    Socialisation

     

    Lié à la famille puis à l’école

    Découverte de la société

    (environnement & per-sonnes)

    Prise de conscience sur la société.

    Aime les respon-sabilités

    Refus de la société tout en profitant d’elle

    Rapport aux règles

    Accepte les règles de l’adulte si claires et justifiées

    Acceptation sans problème et appro-priation.

    Prend du plaisir à transgresser les règles

    Comprend les règles de la société et crée les siennes (surtout pas les mêmes)

    Sécurité

     

    Besoin de la présence de l’adulte

    Besoin de limites

    Conscience du dan-ger. Peut prendre des risques

    Prends des risques

    Se prend en charge

    Peut courir des ris-ques.  

    Mixité

    (Relations avec l’autre sexe)

    Acceptation sans pro-blème

    Masculin et féminin

    Curiosité

    Pudeur

    Début groupe mixte

    Intérêt plus poussé

    Couples à l’intérieur de la bande.

    Imaginaire

     

    Lié au vécu

    Délire un peu

    Grâce à l’aventure, l’exploration

    Lié à un idéal

    Identification

     

    Au monde des adultes

    Aux héros de Cinéma et TV

    Aux métiers à risques et aux idoles, champions

    Statut lié à un idéal social

    Centre d’intérêt 

     

    Nombreux mais court, diversité, papillonne.

    Dépense, sports,

    Essaie tout

    Sport, musique, collections

    S’éclater en groupe, boites, etc …

     

    P. Christophe BOUDEREAUX

    Document rédigé à partir d’un document de la FSCF-Normandie.

     
    PLUS CONCRETEMENT L’ANIMATEUR S’INTERESSERA SUR ….  

     

    4-6 ans

    7-12 ans

    12-14 ans

    15-17 ans

    INTERÊTS

    BESOINS

     

    Besoins biologiques (ali-mentation, sommeil, mouve-ment).  

    Besoin d’affection, de sécurité, de communica-tion. 

    Identification au parent du même sexe. 

    Prise de conscience de son corps et de sa personne.

    Exploration du milieu (besoin d’expérience de manipulations.

    Curiosité du sexe opposé.

    Instabilité, variabilité des intérêts. 

    Avant 10 ans :

    La socialisation s’affirme : la bande de copains, la règle, …

    Apparition d’un besoin de compétition, de se mesurer à l’autre.

    Début d’une séparation filles-garçons (vers 8-10 ans)

    Besoin de justice, d’équité.

    Besoin de s’exprimer par des réalisations achevées : l’objet.

    Les parents ne sont plus la seule référence (les copains, le maître, le moniteur).

    Après 10 ans :

    La séparation des sexes devient opposition dans certaines occasions.

    Formation des bandes

    Besoin de se situer comme «grand», on ne joue plus avec les «petits», on rejette les jeux de «petits»

    Maturation plus rapide des filles besoin de compétition.

     

    Modifications morphologi-ques profondes qui se manifestent plus ou moins tôt selon l’individu.

    Apparition des pulsions amoureuses avec plus de sentimentalité chez les filles.

    Intérêt pour les créations élaborées et spécialisation des intérêts.

    Besoin d’initiatives et de responsabilité.

    Début du détachement par rapport à la famille.

    Besoin de dépenses physi-ques.

     Besoin d’identification (stars). 

     Importance de l’apparte-nance au groupe.

     

    Modifications morphologi-ques se prolonge.

    maintien des pulsions amoureuses (toujours plus de sentimentalité chez les filles).

    Intérêt pour les créations élaborées et spécialisation des intérêts.

    Capacité d’initiatives et de responsabilité grandis-sante.

    Le détachement par rapport à la famille continue.

    Besoin de dépenses physi-ques.

     Identification (idoles) plus structurée. 

     L’appartenance au groupe est fondamentale.

     

     

     

     

     

     

     

     

    ACTIVITES

    POSSIBLES

     

    Jeux de couleurs, de constructions à base de rythmes et de manipulation (eau, terre, sable, collage, coloriage, dessins, peintures, …)

    Jeux de rôles

    Classements – puzzles

    Escalade, toboggan, balançoire.

    Poursuites (chats, loups, …)

    Utilisation de tissus, objets roulants, …

    Contes, histoires, marionnettes, …

    Chants, rondes, jeux collectifs et surtout coins aménagés.

     

    Activités de constructions (cabanes, cerfs-volants, …)

    Jeux d’adresse, jeux ré-glementés, jeux d’échan-ges.

    Activités manuelles (pein-tures, terre, …)

    Chants, jeux dansés, his-toires lues, contes.

    Découverte du milieu, de la nature (collecte).

    Déguisement

    Grands jeux

    Jeux organisés en plein air – Jeux sportifs

    Jeux compétitifs (relais d’équipes)

    Petites ballades de la journée, camping.

    Découverte de la nature (ramassage, cueillettes, …)

    Activités manuelles élaborées, chants, danses.

    Lecture (bandes dessinées)

     

    Grands jeux

    Activités sportives, ap-prentissage des techniques (voiles, canoë).

    Activités manuelles (bijoux, …)

    Danses, chants (slam)

    Sorties camping de plu-sieurs jours.

     

    Grands jeux

    Activités sportives, ap-prentissage des techniques (voiles, canoë).

    Activités manuelles (bijoux, …)

    Danses, chants (slam)

    Sorties camping de plu-sieurs jours.

    Découvertes de l’étranger.

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires