• 500 Signatures

    Nous avons eu droit, au début des présentes élections présidentielles, au suspens des 500 signatures nécessaires afin de pouvoir se présenter à l'élection  suprême.

    Cette étape finie, je m'autorise quelques réflexions à ce sujet :

    1/ On sait que ce suspens donne l'occasiopn à certains de se faire connaitre en jouant le Caliméro de service.

    2/ Cette originalité législative prouve, s'il en est besoin, que la signature d'un élu est plus importante que celle du citoyen lambda. Ne serait-il pas judicieux de proposer qu'une liste de signatures équivalent à 50% du nombre d'électueurs du département le moins peuplé de France soit suffisant ?

    3/ Dans le même esprit, afin de respecter la voix des citoyens "tous égaux" ; ne serait-il pas judicieux que tout député français ou européen ou sénateur n'ait pas besoin de faire la pêche aux 500 signatures ?

    Les tergiversations autour de la recevabilités des candidats ne me paraissent pas à l'honneur de notre démocratie. N'est-il pas temps que le bon sens inspire le conseil d'Etat et que le principe d'égalité entre citoyens soit une réalité ? restant sauf la prudence évitant les "candidatures fantaisistes".  


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :