• LA VIE QUOTIDIENNE EN ACM

                L’organisation d’un ACM (ex CVL) ne peut se réduire à l’organisation d’activités. Qu’il soit avec ou sans hébergement, l’ordinaire doit être prévu par l’ensemble de l’équipe pédagogique. Il passe obligatoirement par des aspects qui peuvent sembler anodins, sinon futiles, mais pour autant vitaux pour la réussite d’un séjour.

     

                Autant que le projet d’activités, la vie quotidienne est le lieu de la concrétisation du Projet Pédagogique. Elle s’organise et se débat en équipe sous la responsabilité du directeur. Elle doit s’inspirer du Projet Pédagogique et veiller à être en cohérence avec les options éducatives de l’association ou de l’institution (si elle en a).

     

                La vie quotidienne en ACM, concerne tout le séjour, on en parle rarement car on en fait pas la promotion (fait-on rêver avec le quotidien ?) ; pourtant, sans elle, point de projet ambitieux ou d’action qui se fasse dans la durée sans tension voir éclatement du groupe. La la vie quotidienne doit être appréhendée et mise en place avant même les activités,.

     

                La vie quotidienne peut offrir des opportunités d’animation pourvu que ce qui la constitue ne soit pas considéré comme des obligations.

    On pourra, par exemple, instituer des sortes de rituels (chanter après les repas, se réunir en conseil pour manger ou pour le goûter, faire un mot du soir avant le coucher, etc…) ou valoriser des moments ordinaires peu apprécié par de nombreux jeunes (douches sieste ou temps calme, vaisselle, etc…)

     

    La vie quotidienne est le lieu où se jouera, auprès des autres partenaires de l’éducation, la prétention éducative du projet pédagogique rédigé par le directeur d’ACM. L’animation en ce domaine sera sûrement, le plus apporté pour vivre autrement (plus joyeusement, plus sereinement, plus simplement, plus sainement, plus écologiquement, etc…) des tâches ou activités ordinaires, parfois ingrates.

     

    On abordera entre autre :

    1.      Les repas – Toilette / hygiène, Rangements

    2.      Coucher – réveil / lever petits incidents.

    3.      Courrier, sieste / temps calme – Le linge.

    4.      L’argent de poche, le vol, la sanction / punition ou récompense ;

     

    Par des approches ludiques, une qualité relationnelle, le jeu de la collectivité, … l’animation pourra affronter les défis de la vie avec ses aléas et ses regrettables incidents (vols, violences, accidents bénins, …), parfois des drames (suicides, décès, …)

     

                On prévoira aussi, bien sûr, la vie quotidienne de l’équipe d’animation qui, au diapason des jeunes qui lui sont confiés doit gérer : le sommeil et le repos ; sauvegarder l’intimité ; le rythme des réunions ; …etc de tous.

     

    P. Christophe BOUDEREAUX


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :